DoX – Équipements d’élimination de l’oxygène dissout

Elle est axée sur la technologie de contacteurs de membrane. Ces types de membranes sont hydrophobes ; c’est-à-dire, qu’elles empêchent le passage de l’eau.

Cela est possible en faisant passer un gaz à travers la membrane en créant du vide et/ou en utilisant un gaz porteur dans la partie de la membrane opposée au passage de l’eau. En fonction du design utilisé, il est possible d’obtenir une concentration inférieure à 10 parties par milliard de gaz indésirable.

Les procédés les plus fréquemment utilisés sont l’élimination de l’oxygène (désoxygénation) ou l’élimination du CO2 (décarbonatation), bien qu’il soit possible d’éliminer tout gaz chimiquement compatible avec la membrane.

L’avantage de ce système est la grande surface de contact dans peu d’espace et l’obtention d’un liquide à très faible teneur en gaz, ce qui permet d’éviter la pollution atmosphérique, au détriment des systèmes typiques qui requièrent beaucoup d’espace, courent le risque d’être pollués et qui n’atteignent jamais les niveaux de concentration obtenus avec les contacteurs de membrane.

Ce type de procédé est également utilisé pour dissoudre un gaz dans de l’eau (oxygénation ou carbonatation) en introduisant le gaz sous pression à travers la membrane.